Marathon de La Rochelle 2017

-Miss Kiwi: 26 novembre 2017. A deux jours près, nous voilà deux mois après mon premier marathon… Et comme il paraît que je suis légèrement addict, me voila sur le point de remettre ça. Alors oui, c’est certain que d’avoir un chéri qui enchaine les marathons et les défis comme certains enchainent les paquets de bonbons (quoi que les deux ne soient pas incompatibles, n’est ce pas petit coeur 😉 ) ça vous aide à repousser vos limites. Mais si j’ai accroché ce deuxième dossard aussi rapidement, c’est avant tout pour moi. Un besoin de revanche sur ce premier chrono qui ne m’avait pas totalement satisfaite, même si la satisfaction de l’avoir fait été énorme. Et puis surtout, je sentais au fond de moi que j’en étais capable. Je me suis donc accordé deux semaines de repos, quelques visites chez l’ostéopathe, chez le podologue, une nouvelle paire de basket, six semaines de prépa, et me voila sur le point de retenter l’aventure du marathon.

Arrivés le samedi sur le village Marathon après 6h de route, une file d’attente interminable, mais finalement ça avance plutôt bien. Le temps est de la partie, on croise les doigts pour que ce soit le cas le lendemain. Le village est bien organisé, pas mal de stands proposés, on se ballade et on met nos petits billets à droite à gauche dans l’espoir de gagner un dossard, sait on jamais. Un petit coucou à Julien de C’est Bien d’Etre Bien, qui au passage nous dépanne en épingles 😉 Retrait du dossard et la, première déception: les hommes et les femmes sont dans des sas séparés. Première fois qu’on voit ça, on a toujours eu droit au SAS en fonction de l’allure, cette fois en gros c’est les séniors et les masters 1 homme d’un côté, les femmes et les autres masters de l’autre côté. Gros coup de stress, ça veut dire que je vais faire mon départ toute seule, et vu que le début du parcours n’est pas le même pour les deux sas, je suis même pas sûre de retrouver Gouverneur par la suite… Petit coup au moral, mais c’est pas ça qui va nous arrêter, on va bien trouver une solution.

retrait dossard marathon la rochelle 2017
Retrait des dossards

Comme chaque fois qu’on part en week end pour une course, on en profite pour découvrir une nouvelle ville. Enfin surtout moi, Gouverneur connaît déjà la Rochelle, pour moi c’est une première et j’apprécie vraiment le cadre, j’ai hâte de découvrir ça pendant 42km le lendemain. On fait le plein de pâtes au resto avec Jean Christophe, le futur compagnon de route du Marathon des Sables de Yohann (je lui laisserai l’honneur d’en parler quand viendra son tour ^^) et on rejoint notre hôtesse. Et oui, tout comme pour le Marathon de Tours, une âme charitable des réseaux sociaux a gentiment accepté de nous héberger. Merci encore Sabrina pour ton accueil plus que parfait, on aurait pas pu rêver mieux!

Dimanche, 7h, lever des troupes. Pour ma part après une petite nuit, le stress aura été bien de la partie parce que contrairement à mon premier marathon, cette fois si j’ai un objectif chrono en tête et bien l’intention d’y arriver. Le départ est prévu à 9h, ça nous laisse le temps de prendre quelques photos, de rencontrer un peu de monde, et de bien se les geler par -1 degré en short de bon matin. On trouve surtout le moyen de rentrer dans le même sas tout les deux, et même trois avec Jean Christophe. Et ça pour moi c’est une sacré pression en moins. Surtout qu’avec le monde qu’il y a, je me rend compte qu’on aurait jamais réussi à se retrouver.

départ marathon la rochelle 2017
Sas de départ, c’est parti pour 42,195km!

9h: c’est le grand départ. Une bonne dizaine de minutes pour que tout les sas passent la ligne de départ, et une fois celle ci franchie ça bouchonne encore. 7000 marathoniens, ça prend de la place.  Du coup sur le début ça reste assez difficile de maintenir une allure régulière, la foule joue les accordéons, ça ralentit, ça accélère, difficile de doubler, mais on finit par trouver notre rythme.

Premier semi, première boucle, tout va bien. On est bien dans les temps, on kiffe le parcours autant que l’ambiance, il y a du monde partout pour nous encourager et le cadre est magnifique. Aucune douleur ni sous le pied comme à Tours ni dans les jambes, c’est bien parti. Les choses se gâtent à partir du 30e km où je rentre vraiment dans le dur. Grosse douleur dans le bas du dos, obligée de ralentir et de marcher par moment. Et forcément quand on est dans le dur, le moral en prend un coup. Je me demande si j’arriverais un jour à faire une course sans qu’une douleur ou une autre vienne la gâcher. Envie de pleurer. Et puis je me force à reprendre le dessus. Déjà pour pas décevoir mon petit coeur qui est à mes côtés et qui est dans le dur lui aussi, même si il ne le montre pas. Et puis aussi parce que je me suis lancé un défi et que je compte bien m’y tenir. Hors de question de faire moins bien qu’à Tours, rien n’est encore joué, je peux encore redresser le tir. Alors même si je ralentis je m’interdis de marcher trop longtemps, parce que je sais que la relance sera trop difficile. Les derniers km défilent, les pavés vers la ligne d’arrivée sont une torture, mais la récompense se rapproche. On y est, arrivée magique main dans la main, avec le sourire malgré tout parce que le résultat est la: RP.   A ce moment la j’attend encore le chrono officiel mais je sais que j’ai amélioré mon temps. Et c’est bien le cas: 4h38m52, chrono amélioré de 14mn. Défi relevé.

marathon la Rochelle 2017 2
5e km, on est encore frais

-Gouverneur:

C’est parti pour mon 9ème marathon qui fait office de préparation pour mon marathon des sables, donc pour moi ça reste une sortie longue avec une médaille en plus. Super content de faire cette course avec ma chérie car on va tenter de lui faire battre son RP et également super content car je vais rencontrer Jean Christophe, oui mais c’est qui ? C’est la personne avec qui je vais passer pas mal de temps au mois d’Avril car on va partager la même tente lors du Marathon des Sables. On s’est rencontré sur Facebook , on a sympathisé et vu que le courant est bien passé on a décidé de se faire le marathon de la Rochelle ensemble.

Superbe ambiance au village marathon lors du retrait des dossard, ça se bouscule c’est blindé de monde (ça change de Lausanne) un petit tour sur les stands à droite à gauche et direction le centre ville pour boire un bon coup et manger avec notre ami Jean-Christophe.

Le lendemain matin le réveil sonne à 6h50 et nous sommes chez Sabrina rencontrée aussi sur les réseaux sociaux et qui est fan de notre petit duo, elle nous a gentiment accueilli. Elle aussi Runneuse mais  qui ne peut malheureusement pas participer à la course cette année, elle nous conduit sur le lieu de départ et franchement il fait super froid, j’ai l’impression que mes mains se transforment en morceau de bois . Nous retrouvons Jean-Christophe et on se faufile dans la masse pour trouver notre place dans ce qui ressemble à un sas de départ.

marathon la rochelle 2017
Merci à Sabrina pour son accueil et sa bonne humeur

9H10 c’est parti pour 42Km sans appréhension si ce n’est de booster ma chérie jusqu’au bout! Muni de mes gourdes et de mon sac qui devait être chargé à 4kg je pense, l’ambiance est là , il n’y a rien à dire ! On est au top au 10ème km, on rigole, on s’amuse vraiment ! Une fois encore, c’est l’occasion pour nous de porter les couleurs de l’association « Imagine for Margo », association qui lutte pour la recherche sur les cancers des enfants. Pour savoir comment on en est venu à courir pour eux, c’est par ici.

20ème Km on est toujours dans le même délire avec le sourire ! Et en plus on s’est réchauffé, le soleil est au rendez-vous , toutes les conditions sont réunies pour passer un marathon au top ! Sauf que … bah on est pas à Disneyland et il va falloir apprendre qu’avec nous rien ne se passe jamais comme prévu !

29ème Km Miss Kiwi est en difficluté ! Douleur en bas du dos mais elle s’accroche et ne lâche pas! Normal sois tu est une guerrière, sois tu fais semblant et comme elle fait partie de la première catégorie elle serre les dents !

38ème km moi même je suis dans le dur, douleur aux épaules avec le sac due aux frottements mais à vrai dire je pense que ce n’était pas le t-shirt idéal pour ce genre d’exercice! Pas grave ça fait partie du jeu. Les jambes sont aussi très lourdes, bon c’est quand même mon 3ème marathon en 2 mois alors s’il vous plait j’ai le droit de dire que j’ai mal aux jambes! Il faut aussi dire que je suis très loin d’être un exemple car j’effectue mon 5ème marathon avec la même paire de Basket ! (bah arrête de te plaindre alors !)

42ème Km main dans la main avec ma Miss Kiwi dans la douleur pour une arrivée toujours mémorable, clairement portés par le public qui est au rendez-vous et nous donne les dernières forces nécessaires pour franchir la ligne qui fera de nous des finishers mais surtout qui fera de ma chérie une marathonienne plus qu’heureuse car pour elle ce sera un RP de presque un quart d’heure !

On repartira une fois de plus avec plein de souvenirs dans la tête et de nouvelles rencontres au top ! Telles que Sabrina et Jean-Christophe ! Et j’ai dans le coin de ma tête que mon 10ème marathon se fêtera dans le Désert du Maroc .

medaille marathon la rochelle 2017 2
A l’arrivée avec Jean Christophe qui nous aura accompagné tout le long de ce marathon. RDV dans le désert du maroc en avril!
  • Le Marathon de la Rochelle c’était:
    • POINTS POSITIFS:
    • Un village marathon super vivant
    • 2 boucles de 21,1km, c’est pas notre truc à la base mais la ça ne nous a pas du tout posé soucis, parce que le parcours est vraiment sympa
    • Une super ambiance, avec du monde tout le long du parcours quasiment
    • Une médaille magnifique
    • Cadeau finisher vraiment sympa (coupe vent, et bourriche d’huitre pour les amateurs, ce qui n’est pas notre cas, dommage ^^)
    • POINT NEGATIF: les sas hommes et femmes séparés, même si on a réussi à contourner le problème

Envie de découvrir notre course en vidéo? C’est par ici.

medaille marathon la rochelle 2017
Finishers en amoureux, RP à la clé… Que demander de plus?

Un commentaire sur « Marathon de La Rochelle 2017 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s